Une incroyable aventure humaine et technologique

Amputé des quatre membres en 2012 suite à une septicémie nécrosante, Frédéric Sausset s'est lancé un incroyable défi : disputer les 24 Heures du Mans au volant d'un sport-prototype LM P2 en 2016.
Animé par une passion inébranlable pour la course automobile et par une volonté sans faille, Frédéric Sausset mettait alors en place le projet SRT 41 (Sausset Racing Team). Le 16 juin 2016, il prenait le départ des 24 Heures du Mans au volant d'une Morgan LM P2 spécialement adaptée par Onroak Automotive.

Un projet aussi incroyable qu’ambicieux

Cet incroyable projet recevait rapidement le soutien de la FIA et de l'ACO, ainsi que de personnalités du milieu avec notamment Sébastien Loeb, Christophe Tinseau devenu très vite son complice dans la vie et sur la piste, le Dr Wolfgang Ulrich, patron d'Audi Sport ou encore Jacques Nicolet, Président d'Onroak Automotive.

Pour mener à bien ce rêve, Frédéric Sausset avançait par étape : après les séances d'entrainement au volant d'une berline aménagée, il travaillait avec les équipes d'Onroak Automotive pour développer les adaptations nécessaires, en termes de sécurité et de performance, à son premier sport-prototype, une Ligier JS 53 EVO de catégorie CN.

Les premières expériences en peloton au volant d’une Ligier JS 53 EVO

Engagé en Challenge Endurance Proto des VdeV Endurance Series en 2015, Frédéric profitait de cette première saison pour se familiariser avec le pilotage en course et en peloton avant de passer en 2016 à la catégorie supérieure au volant d'une Morgan LM P2.
Mi-juin 2015, au cours de la semaine des 24 Heures du Mans, Frédéric Sausset recevait de l'ACO la confirmation de l'attribution pour l'édition 2016 du box 56 - réservé chaque année à une innovation technologique - et il bouclait un tour du célèbre tracé de 13,629 km au volant de sa Ligier JS 53 EVO.

Au départ des 24 heures du mans 2016 avec une Morgan LM P2

Les équipes Onroak Automotive travaillaient alors pour adapter une Morgan LM P2 au handicap de son pilote.
Après la Journée Test très encourageante, la Morgan LM P2 – Nissan #84 du SRT41 by OAK Racing prenait le départ de la 84ème édition des 24 Heures du Mans le 16 juin 2016 avec Frédéric Sausset, Christophe Tinseau et Jean-Bernard Bouvet. En franchissant le drapeau à damier 24 heures plus tard, SRT 41 by OAK Racing signait un exploit humain extraordinaire. Frédéric Sausset, au volant de la Morgan LM P2 #84, entrait dans l'histoire de la course mancelle en tant que premier pilote quadri-amputé, non seulement au départ, mais également à l'arrivée des 24 Heures du Mans.

Un pas vers l’avenir

Si cet incroyable défi lancé par Frédéric Sausset pouvait paraître un peu fou au premier abord, sa passion, son enthousiasme et sa volonté avaient très rapidement convaincu Onroak Automotive de l'accompagner dans sa démarche.
En plus de cette magnifique leçon de vie donnée, cette aventure a permis à Onroak Automotive de travailler sur de nouvelles techniques, de développer des adaptations qui pourront être utiles à l'avenir, dans d'autres contextes. Ce projet peut également être un encouragement pour d'autres et ouvrir l'accès au sport automobile à des personnes souffrant de divers handicaps physiques.